Vous êtes ici : Accueil > CM1 - CM2 > Contes en pagaille
Par : CM
Publié : 8 avril

Contes en pagaille

Jeudi 7 avril, les classes de CE1-CE2 et de CM1-CM2 sont allées en bus, au théâtre Le Jean Baptiste, à Chaillé-les-Marais pour voir un spectacle de Céline COSSARD nommé « Contes en pagaille ». Elle nous a raconté plusieurs histoires : le petit oiseau, les trois enfants et le Troll, le seigneur Krug.

Le rêve extraordinaire

Dans un pays tout blanc, on entend le vent et on marche dans la neige. Céline a découvert une forêt avec un lièvre qui chasse un renard, qui lui-même chasse un ours. Elle les a suivis et a vu un lutin nommé Abbo qui était assis sur une valise posée sur un souche d’arbre. Abbo, le lutin, lui proposa de prendre la valise en échange d’un conte… Puis Céline s’est réveillée.

 La valise de contes

A son réveil, la valise était au pied de son lit. Dans le coffre, il y a des sachets colorés dans lesquels il y a des contes. Il faut une formule magique : « Petits contes, petits contes, viens vite dans ma bouche, Petits contes Petits contes pour toutes ces grandes oreilles que je vois. »

 Le petit oiseau

Il était une fois, une famille d’oiseaux qui partaient pour le Sud. Le petit oiseau avait tellement hâte de partir qu’il s’est cassé l’aile. Sa mamie lui dit qu’il ne peut pas partir comme ça. La famille est partie… Le petit oiseau se dit qu’il voudrait se reposer, pour se soigner, dans un arbre mais les arbres le repoussaient car ils avaient peur que le petit oiseau piaille le matin et casse leur écorce. Mais le sapin, lui, accepta. Le petit oiseau s’installa confortablement, il faisait chaud. La nuit tomba et un vent venu du Nord arriva. Il souffla et fit tomber les feuilles de tous les arbres sauf un : le sapin. Le vent regarda le petit oiseau et le trouva si mignon qu’il partit. Le lendemain matin, l’oiseau piailla, bailla et se leva. Il partit retrouver sa famille dans le Sud. A la fin du conte, la conteuse nous a dit « Depuis ce jour, les feuilles des arbres tombent en automne sauf les aiguilles du sapin. » Ce conte nous apprend que, si tu es égoïste, tu seras puni.

 Les 3 enfants et le Troll

Il était une fois un bucheron qui avait laissé son chandail sur une souche d’arbre. Le soir, il envoya le plus grand de ses enfants à la recherche de son chandail. Son enfant arriva à la souche et vit un troll qui l’emmena dans sa grotte. Ses parents s’inquiétèrent et envoyèrent sa sœur chercher le chandail et son frère par la même occasion, mais elle disparut elle-aussi. Le plus jeune enfant décida d’y aller. Comme il était petit, ses parents ne voulait pas. Il y est tout de même allé. Il vit le troll qui l’emmena mais à la condition que le troll marche devant. Le jeune enfant demanda à des animaux de le suivre. Arrivé à la grotte, il trouva la trolesse qui lui demanda de lui gratter le dos. L’ours déchiqueta les trolls. L’enfant, grâce à une pommade magique, sauva ses frères et sœurs et ils rentrèrent à la maison avec le chandail. Ce conte nous apprend que même en étant petit(e), on peut être intelligent(e). Ce n’est pas forcément le plus grand le plus malin. On a retenu : « Ne jamais faire confiance aux inconnus ».

 Le seigneur Krug

Dans un monde tout blanc, au loin, il y avait un château noir habité par le seigneur Krug. Un jour, le seigneur Krug revient de la chasse en rapportant cinq ours, trente-deux lièvres et quinze renards. Puis le cuisinier cuisina tout cela. Abbo, le petit lutin mangea 2 marmites et le remercia en lui donnant une boite qui exauce des vœux. Puis le cuisinier fit un vœu : recevoir un jet privé en forme de dragon de neiges. Le seigneur Krug le vit et voulut aussi une boite magique. Il prépara une soupe puis il appela le lutin. Le lutin apparut dans la cuisine et refusa la soupe mais lui donna tout de même une boite pour exaucer les vœux. Le seigneur demanda qu’elle lui donne « ce qu’il mérite » et aussitôt le château s’écroula et le roi resta dessous. La morale de cette histoire est qu’il faut savoir partager, aider pour avoir de l’aide en retour. Nous avons aussi compris qu’il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre.


Rédigé par les élèves de CM1-CM2